International politics

Interview donné au ,,Lëtzebuerger Journal » sur la nécessité d’implication des jeunes dans le débat public européen

Nous assistons aujourd’hui à la remise en question de principes de base de cette Union qui nous a amené la paix et la prospérité

Journal 26.01.2016 

Ses origines remontent au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale. Or, la Jeunesse Européenne du Luxembourg, qui existe sous cette désignation depuis 1979, n’a plus vraiment fonctionnée ces huit dernières années. Un groupe de jeunes souhaite la faire revivre. Explications avec le président Christophe Origer.

«Dans les actes constitutifs du Mouvement des Jeunes de l’Europe figure entre autres la signature de Robert Schuman. Je pense que ce grand homme d’Etat serait aujourd’hui profondément inquiet de l’évolution du grand projet européen dont il a été un des pères principaux.

Il est vrai que ce projet de paix et de prospérité a pris de nombreux coups ces dernières années. Tandis que les conséquences négatives de ces difficultés ont sans cesse fait les unes des médias, tout ce qui est positif semble passé à l’arrière-plan.

Certains dirigeants politiques ne sont pas étrangers à cette évolution dans la mesure où ils ont toujours tenté de capitaliser les succès de l’Union comme leurs propres succès, alors qu’ils ont pointé du doigt “Bruxelles” quand des problèmes sont apparus.

A l’heure actuelle, à l’aune des conséquences de la crise économique et à l’épreuve de la crise des réfugiés, les messages négatifs sur l’Union Européenne prévalent malheureusement et nous assistons à la remise en question de principes de base de cette Union qui nous a amené la paix et la prospérité.

Pour les jeunes d’aujourd’hui, la paix, l’objectif élémentaire des pères de l’Union après le carnage de la Seconde Guerre Mondiale, constitue un acquis et ils ne connaissent souvent pas l’énorme travail qui a été nécessaire – et qui l’est toujours d’ailleurs – pour la garantir.

En relançant la Jeunesse Européenne du Luxembourg, nous souhaitons faire revivre une plate-forme pour rappeler ces états de fait et recréer auprès des jeunes la passion pour ce projet européen et la recherche de solutions concrètes pour le faire évoluer.

Nous sommes pour la construction d’une Europe fédérale, mais ne sommes pas proche de l’un ou l’autre parti politique. Tout le monde est la bienvenue. J’aimerais profiter de l’occasion pour lancer une invitation à tous les intéressés pour ce samedi 30 janvier à partir de 18.00 à l’Urban Bar & Kitchen, 2, rue de la Boucherie à Luxembourg-Ville à l’occasion de la relance officielle de la Jeunesse Européenne du Luxembourg. Nous nous pencherons à ce moment aussi lors d’une table ronde sur le sujet: “Les jeunes Européens: une proie facile pour les mouvements nationaux-populistes?” La discussion sera servie par les députées européennes Mady Delvaux-Stehres et Viviane Reding ainsi que par le Professeur Philippe Poirier de l’Université du Luxembourg.»

Juncker for President Roadtrip

10252072_861951757153595_7613913412867827953_n

In about one week 4 vans with 4 young politicians each is making its route through Europe to spread the message of EC presidency candidate Jean-Claude Juncker: ,,A Europe that citizens can be proud of again »! I will be a part of the #degasperi YEPP team that is travelling from Athens to Brussels and stopping in over 20 different cities. I’m really looking forward to having interesting discussions with European citizens from these different countries and I hope to spark the interest of young people in the common european project. Let’s make a new kind of politics, all together! #withjuncker